La pensée positive au service de votre santé

« L’éducation du petit homme civilisé est faite pour développer sa pensée négative. Le processus est inconscient, mais le résultat est assez catastrophique. La majorité des gens a pour habitude de porter son attention sur tout ce qui est négatif dans la vie et devient le plus souvent aveugle aux éléments positifs.
Nous sommes, la plupart du temps, incapables de vivre intensément un moment heureux, tellement nous avons été inhibés par rapport à tout ce qui est positif. J’ai l’habitude de dire que l’être civilisé se trouve devant un champ de fleurs au centre duquel il y a une bouse de vache, ne voit que cette dernière et ignore l’existence des fleurs.
La sophrologie a pour objet de développer la pensée positive. Avec l’entraînement régulier de ces diverses méthodes, on apprend progressivement à découvrir tout ce qu’il y a de positif dans notre environnement et à mettre entre parenthèses le négatif. En extrapolant, on peut dire qu’une personne entraînée à ces méthodes, et qui se trouve devant un champ de bouses de vaches avec une fleur au centre, peut ne porter son attention que sur la fleur et ignorer le reste.
Son comportement est totalement modifié et elle devient capable de vivre pleinement un événement heureux de sa vie, d’extraire le positif qui se trouve dans toute situation, aussi négative soit-elle.
Le conditionnement à la pensée négative est très précoce. Il commence à la naissance. » Raymond ABREZOL

La « pensée positive » est souvent critiquée. On s’imagine parfois qu’elle est une façon de nier la réalité, d’occulter le « négatif », de vivre dans le monde des bisounours…

Hors, il n’en est rien. Comme l’explique Raymond Abrezol, il s’agit plutôt de mettre en avant le positif par rapport au négatif, tirer des enseignements des épreuves, des événements que l’on traverse, observer les avantages que chaque situation nous offre, porter un regard différent… La pensée positive nous responsabilise en quelque sorte, car nous prenons conscience que la façon dont nous vivons les événements de notre vie ne dépend que de nous. Personne d’autre que vous ne peut avoir autant de contrôle sur vos pensées! Vous pouvez choisir la paire de lunettes qui vous fera voir la vie d’une certaine couleur…

De plus, des études ont été menées sur le sujet, et nous savons aujourd’hui que la pensée positive à de nombreux impacts bénéfiques sur la santé.

Cependant, cette faculté à percevoir le bon n’est pas toujours innée comme indiqué dans la citation de Raymond Abrezol. L’éducation peut souvent peser lourd dans le bien-être psycho-émotionnel d’un enfant, et donc futur adulte. Un accompagnement en sophrologie (ou autre thérapie) peut grandement vous aider à développer cette ressource.

Mais je vous propose ici quelques suggestions afin d’entraîner votre conscience à se tourner plus souvent vers le positif plutôt que le négatif. Notre cerveau aurait besoin de 3 semaines environ pour perdre une mauvaise habitude et en reprendre une nouvelle. C’est pourquoi je vous propose de tester ces différents exercices durant environ 1 mois (sauf le pot de la gratitude).

LE POT DE LA GRATITUDE

Le principe est simple. Prenez un joli pot, sur lequel vous pouvez inscrire « Merci », mettre un cœur, ou tout ce qui pour vous représente la gratitude, et chaque jour de l’année (ou 1 fois par semaine si le rythme vous semble plus facile), inscrivez sur un petit papier ce pour quoi vous avez été reconnaissant au cours de la journée. Inutile de rechercher de grandes choses, le simple fait d’avoir un toit, de quoi manger, être en bonne santé etc… peut déjà nous apporter beaucoup de gratitude. Il suffit simplement d’en prendre conscience… A la fin de l’année écoulée, vous pourrez relire tous vos petits papiers et vous rendre compte de la belle année que vous avez passé malgré les aléas de la vie. Cet exercice permet de finir chaque journée (et année) sur une note positive! Vous pouvez bien sûr proposer ce petit jeu à vos enfants pour les aider à garder leur attitude positive!

LE CARNET DE LA GRATITUDE

L’idée est la même, mais si le pot de la gratitude sur 1 an vous paraît fastidieux, vous pouvez choisir de faire cet exercice.

Prenez un petit carnet, et chaque soir avant de dormir durant 3 à 4 semaines, notez 5 choses pour lesquels vous êtes reconnaissant. Encore une fois ça peut être très simple: un sourire échangé, un bon repas partagé, une bonne nouvelle…

QU’AI-JE APPRIS AUJOURD’HUI?

Chaque soir durant 3 à 4 semaines, faites la liste des apprentissages que la vie et ses événements (qu’ils soient agréables ou non) vous ont apporté. Par exemple, si vous avez eu des imprévus durant la journée, peut-être qu’ils vous ont permis de travailler votre flexibilité, votre lâcher prise, de découvrir des ressources cachées… Peut-être que la fait de ne pas obtenir une chose que vous souhaitiez vous a finalement amené(e) vers quelque chose de meilleur, etc…

JE RECENSE MES QUALITÉS

Il est souvent plus aisé de se trouver des défauts que des qualités… Mais cette fâcheuse habitude ne joue aucunement en votre faveur! Elle vous limite, vous crée des blocages, vous empêche d’accéder à vos rêves. C’est pourquoi je vous propose de faire la liste de toutes vos qualités! Ne soyez pas modeste, personne ne la lira, elle n’est que pour vous. Ne vous fiez pas non plus à ce que vous imaginez que vos proches pensent de vous. Plongez en vous, et allez chercher tous les trésors qui s’y trouvent!

LA LISTE DE MES PLAISIRS

Un autre moyen de développer le positif dans sa vie quotidienne est de faire la liste de tout ce qui vous apporte du plaisir! Que ce soit des choses très simples comme admirer un coucher de soleil, manger un carré de chocolat, prendre un thé avec des amis; ou des choses un peu plus grandes comme voyager par exemple. Une fois cette liste faite, accordez-vous au moins l’un de ces plaisirs par jour! Vous pourrez même très certainement l’agrandir au fur et à mesure. Et je vous conseille de ne pas vous limiter à 1 mois!…

JE RECENSE MES TALENTS

Autre que vos qualités, vous avez très certainement des talents! Vous savez ces choses que vous prenez beaucoup de plaisir à faire et pour lesquels vous avez beaucoup de facilités. Peindre, écrire, dessiner, jardiner, cuisiner, être à l’écoute, masser, inventer, ordonner, transmettre… Encore une fois, ne vous limitez pas, prenez conscience de tout ce qui vous anime!

JE M’ENTOURE DE PERSONNES POSITIVES ET INSPIRANTES

La joie de vivre est contagieuse, l’inverse est également vrai… Alors choisissez de vous entourer de personnes qui vous font du bien, vous inspirent, et vous permettent d’évoluer de façon positive. Le cercle vertueux se mettra en place naturellement, plus vous serez entouré de positif, et plus vous le serez également.

JE PRENDS CONSCIENCE DE MES PENSÉES NÉGATIVES ET LES TRANSFORME

Entraînez-vous à observer vos pensées au cours de la journée, durant 1 mois. Peut-être vous rendrez-vous compte au départ qu’un bon nombre d’entre elles tendent plutôt vers le négatif. Le soir, notez en quelques-unes, surtout celles qui reviennent fréquemment. En face de celles-ci notez la version « positive ».

Ex: Je suis vraiment lent(e) → Je vais à mon rythme et je fais les choses consciencieusement

Je n’y arriverai jamais → Je peux le faire si je m’en donne les moyens

Les autres sont plus « … » que moi → J’ai mes propres qualités et talents, comme par exemple…

 

Cette liste est bien entendu non exhaustive, ce ne sont que des propositions. Soyez créatifs, inventez vos propres façons de développer votre bien-être, votre optimisme.

 

Et si vous pensez avoir besoin d’aide et souhaitez être accompagné, pensez à la sophrologie. Voici un témoignage qui vous permettra d’en comprendre ses bienfaits :

« Grâce aux séances j’ai appris à être à l’écoute de mon corps. Les différentes techniques travaillées me permettent de me concentrer sur moi et l’instant présent.
Aujourd’hui je n’ai plus la même approche des événements de la vie, j’arrive à prendre du recul et à lâcher prise.
Je prends plus conscience de ce qui m’entoure que ce soit au niveau de mon environnement (nature etc…), de ce que je possède (la santé, l’amour de mes proches etc..)et de mon corps.
Les séances m’ont également fait gagner en prise de confiance en soi.
Je suis très satisfaite du travail que nous avons entrepris avec Stéphanie, c’est une nouvelle façon de voir la vie pour moi et je conseille à tous de s’intéresser à la sophrologie pour être mieux dans sa vie, dans son corps. »

 

Abonnez-vous à la newsletter de Maison Alethia pour recevoir la surprise de demain de notre calendrier de l’Avent version bien-être! http://www.maisonalethia.com

2 réflexions sur “La pensée positive au service de votre santé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s