Mes accompagnements vers le bonheur

Le bonheur de demain n’existe pas. Le bonheur c’est tout de suite ou jamais. Ce n’est pas réfléchir, dorer, organiser, capitonner la vie, mais savoir la goûter à chaque instant. René Barjavel

Étant thérapeute holistique, j’ai une approche très globale des personnes que j’accompagne et de leurs problématiques.

Je me sers en particulier de la métaphore du carrosse (qui a également servi de base pour mes livres Les aventures de Petit Cœur), que j’ai agrémentée de quelques éléments et personnages.

La voici :

Carrosse-1024x697

Cette image décrit chacun de nous.

  • Nous avons un corps physique, qui nous permet de nous mouvoir, d’avancer sur notre chemin de vie. Nous nous devons d’en prendre soin, en étant à son écoute pour être sûr que rien ne déraille, en passant régulièrement le contrôle technique, en évitant de le surcharger, en le nettoyant régulièrement… S’il est défectueux, cela aura un impact sur nos autres personnages, et particulièrement sur nos chevaux… Notre carrosse a bien évidemment des roues pour pouvoir avancer, et celles-ci ont des amortisseurs. Ceux-ci permettent à notre carrosse d’être plus ou moins impacté par les éventuels nids de poules ou routes accidentées.
  • Ces routes, ce chemin, représentent notre vie et ses événements, qu’ils soient « positifs » ou « négatifs », agréables ou désagréables. Nous ne pouvons pas changer ce chemin, les événements. Par contre, nous pouvons adapter notre conduite pour éviter les chocs…
  • Les amortisseurs représentent donc nos capacités à traverser les épreuves de la vie. Nous ne naissons pas tous égaux, et nous n’avons donc pas tous les mêmes amortisseurs à la naissance. C’est donc également ce que l’on peut appeler le terrain. Il est important de le connaître pour avoir l’hygiène de vie adaptée à celui-ci. Pour cela, je me sers notamment de la naturopathie.
  • Sans chevaux, notre carrosse ne pourrait pas avancer, il resterait immobile. Le premier cheval représente notre vitalité, notre force vitale ou énergie. Sans elle, nous serions inertes, sans vie… Cette énergie représente également les capacités d’auto-guérison de notre corps, notre immunité, en d’autres termes notre énergie de vie. Nous avons plusieurs outils pour en prendre soin : une alimentation « vivante », un bon sommeil récupérateur, les exercices physiques doux (type yoga), les éléments naturels (soleil, eau, terre, nature…), les massages, la respiration, les soins énergétiques… Mes différentes techniques trouveront donc leur utilité ici.
  • Le deuxième cheval représente quant à lui nos passions, nos désirs, mais également nos talents… Sans lui, il serait également difficile d’avancer sur notre chemin de vie. Nous nous devons donc de le nourrir et d’en prendre soin autant que notre cheval Vitalité. Le fait d’avoir des passions, nous apporte du plaisir… Sans plaisir, la vie est sans saveurs, elle manque d’intérêts. Pour les retrouver lorsque nous les avons perdues, il suffit de nous demander ce qui nous animait, ce que l’on aimait faire, ce que l’on rêvait d’être, lorsque nous étions enfant… Nous pourrions aussi parler de ressources. Pour ce faire, je me sers en particulier de la sophrologie.
  • Nous ne les voyons pas sur ce dessin, mais notre cocher, afin de ne pas se perdre, doit suivre des balises de signalisation, représentant nos valeurs. Celles-ci doivent faire partie de chacune des décisions que l’on prend, de chaque domaine de notre vie, si l’on souhaite être heureux, épanoui, en accord avec nous-même. Pour les (re)trouver, je me sers ici également de la sophrologie.
  • Si nos chevaux n’avaient pas de cocher pour les mener, nous pourrions aller droit dans un ravin ou nous perdre… Celui-ci a donc toute son importance. Cependant, retenons que ce n’est pas lui qui a décidé de faire le voyage, mais bien ses passagers (dont nous parlerons après). Il doit donc être en mesure d’entendre les demandes provenant de l’intérieur du carrosse. Malheureusement, il peut rencontrer quelques difficultés. En effet, il est extrêmement bavard, fait de longs monologues, et est à moitié sourd… Il parle une langue bien particulière, le mental, qui ne se parle que dans le passé et dans le futur ! Hors, nous verrons ensuite que la langue de notre passager principal ne se parle qu’au présent… Ici, je me sers de différentes techniques sophrologiques.
  • Notre cocher peut, en plus, être souvent perturbé par une météo capricieuse : des nuages, du brouillard, de la pluie, de l’orage… Celle-ci représente nos différentes émotions « négatives », ou disons plutôt inconfortables. Nous savons bien sûr que les nuages, la pluie, toutes les perturbations météorologiques, sont éphémères, parfois fugaces. Elles ne durent pas. Tout comme nos émotions… Par contre, le soleil est toujours présent, même s’il est caché par les nuages, il ne disparaît pas ! Et c’est lui que nous devons toujours suivre. C’est en quelque sorte notre joie, notre bonheur, les sentiments « élevés » comme la gratitude, la bienveillance, l’espoir… Pour la gestion des émotions, toutes les techniques sophrologiques sont intéressantes et peuvent être utilisées, selon les besoins de la personne bien sûr.
  • À l’intérieur de notre carrosse se trouve notre passager principal, celui qui a décidé de faire ce voyage… Il représente notre âme, notre cœur, notre être véritable, nous pouvons l’appeler comme bon nous semble. La langue de celui-ci est l’amour, et contrairement à la langue de notre cocher, elle ne se parle qu’au présent… La communication semble donc compromise… Notre passager principal connaît sa destination, mais apprécie finalement bien plus de pouvoir profiter du paysage, du voyage, donc du présent, que l’anticipation de sa destination… Le but ici est donc encore une fois d’être en pleine conscience du présent. Pour « rendre l’ordinaire extraordinaire »…
  • Afin de pouvoir se faire entendre et comprendre par notre cocher, notre passager s’est fait accompagner d’une magicienne, nommée l’intuition. Cette dernière comprend et parle autant l’amour que le mental… Elle peut donc transmettre les messages de notre cœur à notre cocher. Elle peut se servir des sensations corporelles (papillons dans le ventre…), des rêves, des inspirations, des synchronicités… Il est donc fort utile de prendre conscience de nos sensations physiques dans le présent, de prendre conscience de nos pensées, et d’apprendre tout simplement à être en pleine conscience constamment de celles-ci grâce à la méditation, à la pleine conscience, au présent.
  • Enfin, notre passager principal a décidé pour agrémenter son voyage, d’être accompagné de petits animaux sauvages… des blessures. Ceci dans le but d’apprendre à les apprivoiser, les aimer, pour peut-être enfin, les libérer. Elles peuvent être au nombre de 5 : abandon, rejet, trahison, injustice, humiliation. Celles-ci en cas de choc du carrosse, par exemple à cause d’un nid de poule (événements désagréables), ont tendance à gonfler, devenir énormes, s’agiter dans le carrosse, et perturbent ainsi d’avantage la communication entre notre cocher et l’intérieur du carrosse… Le cocher prend alors les rennes et n’en fait qu’à sa tête, au risque de se perdre… Le mental et ce qu’il nous raconte prend donc le dessus sur notre cœur, générant émotions inconfortables et souffrances. Toutes mes techniques sont utiles pour gérer cela.

Ainsi, lorsqu’une personne vient me consulter, je veille à lui expliquer l’importance de chacun de ses personnages et la façon d’en prendre soin, grâce à mes différents outils (naturopathie, sophrologie, yoga, reiki, massages), afin de résoudre ses problématiques.

Sur cette base, je propose un programme sur 5 séances : « Accompagnement vers le bonheur », au cours duquel j’aide la personne à prendre soin de chacun de ses personnages.

Le but étant d’être de plus en plus dans un état de pleine conscience dans la vie de tous les jours, de vivre pleinement l’instant présent, afin de pouvoir être à l’écoute de notre intuition, de notre cœur, pour pouvoir prendre les meilleures décisions, être en possession de tout notre potentiel, toutes nos capacités, et ainsi accéder au bien-être, à l’épanouissement, au bonheur…

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s