Stéphanie Grosieux thérapeute holistique

L’harmonie corps, cœur, esprit

Avez-vous tendance à vous laisser guider par votre mental, par vos peurs, vos regrets, vos remords, ou par vos désirs, vos envies, vos intuitions, vos passions ?
Ressassez-vous régulièrement votre passé, anticipez-vous constamment votre futur, ou vivez-vous l’instant présent ?
Respectez-vous votre corps, êtes-vous à l’écoute de ses besoins, ou poussez-vous toujours plus loin ses limites ?

AVEZ-VOUS CONSCIENCE DE L’IMPORTANCE DE L’HARMONIE ENTRE VOTRE CORPS, VOTRE CŒUR ET VOTRE ESPRIT ?

Au-delà de toute croyance religieuse, et dans une recherche d’optimisation de son bien-être physique, mental, émotionnel, et par conséquent de sa santé, il est primordial pour tout être humain de prendre en considération l’ensemble de son être.
Peut-être avez-vous entendu depuis votre plus jeune âge qu’il ne fallait pas trop s’écouter, continuer d’avancer malgré tout, malgré la fatigue, la lassitude, et même éventuellement la maladie ? Si c’est le cas, cette idée est alors très certainement bien ancrée en vous, et vous ne vous autorisez pas à vous reposer, à vous arrêter, à prendre soin de vous, lorsque votre corps vous le demande.
De même, au moment de choisir votre futur métier, avez-vous cédé à la pression de l’éducation, de la société, des attentes des uns et des autres, ou êtes-vous parvenu à écouter votre cœur et ce vers quoi il vous guidait ? Dans le premier cas, vous êtes probablement actuellement dans une situation professionnelle qui ne vous convient pas, ne vous nourrit pas intérieurement, les réveils sont douloureux et les journées interminables… Dans le deuxième cas, il est fort à parier que vous avez de l’énergie à revendre, et que vous ne comptez pas vos heures car vous vous épanouissez pleinement dans votre activité professionnelle.
Le plaisir est-il présent dans votre vie ? Vous adonnez-vous régulièrement à vos passions ? Et avez-vous-même conscience de celles-ci ? Votre cœur vous guide constamment vers ce qui vous anime intérieurement et vous correspond… Encore faut-il savoir l’écouter !

MAIS COMMENT FAIT-ON ?

Il est vrai que sur le papier l’idée peut paraître sympathique, mais dans la pratique, comment faire pour prendre soin et harmoniser la tête, le corps et le cœur ?
Dans notre société moderne, nous sommes plus enclins à porter notre attention sur le premier et à délaisser les deux autres. Nous vivons constamment dans notre tête, nous ruminons, réfléchissons, anticipons, calculons… En d’autres termes, nous ne sommes pour ainsi dire jamais dans l’instant présent, et donc dans la réalité !

LA CLE : LA PLEINE CONSCIENCE DE L’INSTANT PRESENT

Votre conscience, votre esprit, a la capacité de voyager à travers le temps. Votre corps à priori reste dans le présent. C’est lui qui vous permet de vous ancrer, d’être pleinement conscient du présent.
Ainsi, le moyen le plus simple et le plus accessible à tout un chacun pour parvenir à écouter votre corps, tout autant que votre cœur, est d’être dans la pleine conscience de votre corps.
Pour ce, quelques suggestions :
• Vous pouvez porter régulièrement attention à votre respiration, en veillant à ce qu’elle soit ample et souple, plutôt abdominale que thoracique. Ressentez l’air passer à travers vos narines, les mouvements de votre poitrine, de votre ventre, l’air chaud ressortir par votre bouche. Vous pouvez aussi compter vos temps d’inspiration et d’expiration naturels, ou bien encore chercher à augmenter les temps d’expiration afin de vous apaiser.
• Amenez votre conscience sur vos appuis naturels (vos pieds sur le sol, vos fessiers et votre dos sur une chaise, votre corps en entier sur votre lit…).
• Profitez de tous vos sens : odorat, vue, ouïe, toucher, goût. Marchez, mangez, bougez en pleine conscience ! Observez, sentez, savourez, ressentez, écoutez…
• Pratiquez le yoga (son but étant précisément l’union du corps et de l’esprit), le tai-chi, ou encore la sophrologie et la méditation.
• Si vous vivez en ville, accordez-vous le plus souvent possible des pauses en pleine nature.
Si dans un premier temps la pratique de la pleine conscience demande un peu d’entraînement, elle devient ensuite un automatisme, alors ne vous découragez pas si vous rencontrez les premiers jours quelques difficultés.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s