Morphotypes, Stéphanie Grosieux, thérapeute holistique, naturopathe, sophrologue sur Montpellier

Quel est votre morphotype?

Lors d’une consultation en naturopathie, nous utilisons différents types de bilans. L’un d’entre eux est la morphopsychologie, qui nous permet d’obtenir des informations sur votre terrain, votre constitution ou tempérament. Elle va mettre en avant certaines de vos tendances psychologiques et organiques, vos forces et faiblesses, vos prédispositions naturelles, la façon dont vous gérez votre énergie.

Pierre Valentin Marchesseau a mis en avant 7 morphotypes, basés sur les différentes formes de visage.

Pour simplifier les choses, retenons principalement qu’il y a deux branches de dégénérescence, avec au milieu le morphotype « biologiquement équilibré », dit « Musculaire »:

  • La branche des dilatés ou sanguino-pléthorique: évasement du bas du visage, rétractation du haut.
  • La branche des rétractés ou neuro-arthritique: rétractation du bas du visage, dilatation du haut.
Morphotypes, Stéphanie Grosieux, thérapeute holistique, naturopathe, sophrologue sur Montpellier

Source image: Anastassia Faraut, Naturopathie et eveil des consciences

 

Dans chacune de ces branches, il existe 3 morphotypes:

  • Respiratoire, cérébral et nerveux pour les rétractés.
  • Sanguin, digestif et obèse pour les dilatés.

 

Plus on descend le long de celles-ci, plus les rétractés le sont, et plus les dilatés le sont également. De plus l’énergie est moins présente chez ces morphotypes en bas de branche (nerveux et obèse). L’énergie, que l’on peut également appeler force vitale, vitalité, représente vos capacités d’auto-guérison. C’est ce que le naturopathe cherche à relancer en tout premier lieu. C’est grâce à votre vitalité que vous pourrez guérir, que votre corps se régénère. Elle est donc primordiale.

Il est important de comprendre qu’il n’est pas question de se rapprocher du morphotype opposé au nôtre, mais plutôt de savoir comment gérer notre propre morphotype et d’avoir l’hygiène de vie adaptée à celui-ci pour le vivre au mieux, et idéalement, se rapprocher plus près du haut de notre branche que du bas, afin de retrouver notre équilibre (le type musculaire à une vitalité importante).

 

La différence principale entre les dilatés et les rétractés réside dans leur façon de gérer leur énergie :

  • Les dilatés mettent en réserve leur énergie dans leur système glandulaire (hormonal). Ils la dépensent abondamment. Ils sont globalement plutôt dans l’expansion, l’extériorisation (ce qui se manifeste sur tous les plans). Leur faiblesse se situera principalement sur le système cardio-vasculaire s’ils n’adaptent pas leur hygiène de vie à leur morphotype.
  • Les rétractés mettent en réserve leur énergie dans leur système nerveux. Mais c’est aussi ce système principalement qui sera mis à mal, avec le système articulaire, s’ils n’adaptent pas leur hygiène de vie. Ils ont tendance à retenir leur énergie contrairement aux dilatés, et sont donc plutôt dans la conservation, l’intériorisation, qui se manifeste également sur tous les plans.

 

Une autre différence que nous pouvons noter entre les rétractés et les dilatés, réside dans le type de toxines créées en abondance par leur organisme:

  • Les dilatés auront tendance à créer des toxines de type « colles ».
  • Les rétractés quant à eux créeront plutôt des toxines de type « cristaux ».

Les colles sont des déchets de matière visqueuse. Elles sont principalement apportées par une alimentation trop riche en lipides et en glucides (féculents, céréales comme le pain, les pâtes, le riz etc…).

Ces colles seront éliminées par des organes que l’on appelle émonctoires: foie et intestins en tout premier lieu. Si ces organes sont surchargés, des émonctoires secondaires prendront alors le relais, à savoir les glandes sébacées de la peau, le vagin chez la femme, et les poumons. Les maladies ou troubles qui pourront alors se déclarés seront par exemple des rhumes, des sinusites, de l’acné, de l’eczéma coulant…

Les dilatés devront donc particulièrement veiller à limiter la consommation des aliments cités plus haut pour ne pas surcharger leurs émonctoires. Ils pourront également drainer leurs émonctoires primaires sous forme de cures, par exemple aux changements de saison.

Les cristaux sont des déchets acides provenant d’une alimentation trop acidifiante (protéines animales en excès, protéines végétales et céréales en excès, sucres raffinés, aliments industriels, café, alcool, thé…), et des toxiques (tabac, médicaments, drogues…). Mais le système nerveux produit lui aussi ses déchets, et si le mental est trop stressé, hyperactif, il aura tendance à acidifier l’organisme.

Ces cristaux étant solubles dans l’eau, ils sont surtout éliminés par les reins. Mais si ceux-ci sont surchargés ou faibles, les glandes sudoripares, l’utérus chez la femme, et le couple foie/intestins prendront le relais. Les pathologies et troubles générés pourront être par exemple, de l’eczéma sec, une sciatique, cystite, des calculs…

Les rétractés veilleront donc à limiter les sources d’acides, à bien boire pour éliminer, et à prendre soin de leur système nerveux (par certaines règles d’hygiène de vie  façon de gérer le stress. La sophrologie peut vous y aider).

 

Si vous pensez avoir besoin d’aide pour rééquilibrer votre hygiène de vie de façon personnalisée, pensez à prendre rendez-vous pour une consultation de naturopathie.

 

Cet article fait parti du calendrier de l’avent version bien-être en collaboration avec Elena Beurdeley Kuerten de Maison Alethia. Abonnez-vous à sa newsletter sur son site internet http://www.maisonalethia.com , pour recevoir les prochaines surprises!

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s